Gare Des Guillemins - Antoine Hénaut

Interview - Le 02/01/2012 par Graham

Entre deux smoking et quelques bouteilles de vin...

Entre deux smoking et quelques bouteilles de vin...

C'est dans une ambiance proche d'une discussion autour d'un verre en terrasse (en fait il ne manquait que la terrasse) que le, que dis-je, les membres du groupe Antoine Hénaut nous ont fait part de leur impression quant à leur fulgurante ascension sur la scène belge.

Je dis « les », car oui, Antoine Hénaut compte à son bord plusieurs musiciens, dont celui qui a prêté son nom au groupe et qui est par la même occasion chanteur. C'est en parlant de ces rencontres qu'Antoine nous dit « à la base, nous étions deux et nous avons directement débuté par quelques concerts à gauche et à droite. Et c'est lors d'une de ces prestations que nous avons eu la chance de rencontrer notre manager actuel, Karim. C'est grâce à lui que nous avons joué en première partie du - désormais célèbre - groupe belge Suarez avec qui nous nous sommes ensuite liés d'amitié. Tout ça, c'était il y a déjà deux ans. On a, par la suite, écrit des chansons pour ces derniers, avec en tout six titres dont « la fin du monde » et c'est à partir de ce moment que notre label s'est intéressé à nous et la machine était en route...»

image



Cependant, pour Antoine du moins, l'histoire a débuté bien plus tôt. Alors qu'il était encore enfant, son père a décidé de créer une école du cirque. Entendons nous bien sur le mot cirque, il s'agissait d'une ASBL qui traitait plus de cours de théâtre que de dressage d'animaux, comme le chanteur aime à le préciser, le sourire aux lèvres. C'est donc dans cet univers quasiment fantastique qu'il a fait ses premiers pas, avec l'écriture de nouvelles ou autres sketchs. C'est sans doute de cette époque aussi qu'il tient son humour aux accents légèrement provocateurs qui ravit tant son public.

Nous le savons, un artiste ne se construit pas seul, il y a bien sur des noms sur lesquels s'est appuyé Antoine. Les premières têtes qui lui reviennent sont Mickey 3D, Mathieu Chedid, Bénabar et Thomas Fersen. Grand monsieur avec qui il a eu l'honneur de partager un morceau, ce qui l'a d'ailleurs, nous confie-t-il, rendu très nerveux. Il est cependant ouvert à tous types de musique et a, par exemple, pour regret de n'être capable de chanter sur du Métal...

image



Tout à l'heure nous parlions du cirque, du théâtre, et, non entièrement satisfait de son parcours, il rêverait de doubler des voix dans des films américains ou dans des dessins animés comme Shrek. Donc si jamais un de nos lecteurs est sur le point de superviser une superproduction hollywoodienne, n'hésitez pas à prendre contact avec Antoine! Il faut avouer que nous n'avons pas de mal à l'imaginer dans ce rôle de comédien.

Pour conclure, je ne vais pas résister à vous partager une de ses anecdotes.

Avant toute chose, il faut le savoir, Antoine s'investit à fond dans tous les projets qu'il entreprend, que ce soit de l'écriture, du dessin ou encore de la peinture. C'est donc dans cet esprit qu'enfant, ayant reçu un kit d'archéologie, et après avoir ratissé tout son jardin à la recherche de charbon, qu'il a décidé que plus tard il serait égyptologue. Ce serait bien évidemment rompre le mythe que de préciser que le seul trésor qu'il trouva furent des coquilles de moules, qui se trouvaient probablement à l'emplacement du composte...

Et si un jour, vous vous retrouvez dans une salle où il donne un concert, n'hésitez pas à lui demander une imitation, il parait qu'il fait ça à merveille!

image
Article et interview réalisés avec la participation de Nina Closson.






Botanique - Le Peuple De L'Herbe

Publié le 02/04/2012

Quand le peuple donne de la voie!

Ancienne Belgique - School Is Cool

Publié le 14/11/2011

Faites-nous péter les tympans!



Lire la suite

Ancienne Belgique - School Is Cool

Lire la suite



Atelier 210 Belgian Music Festivals Orange Every Day A Great Song Le Cadran Flyprint