Nature One 2015 - Stay as you are!

Dossier - Le 23/06/2015 par Ju P.

Quel fan de techno n’a jamais entendu parler de la Nature One?

Quel fan de techno n’a jamais entendu parler de la Nature One?

Ce festival qui en est à sa 21ème édition est légendaire. Comme vous le savez sans doute, les allemands font partie des meilleurs fêtards au monde (loin derrière les belges, rassurez vous !!!). Je ne saurais donc trop vous conseiller d’y passer les 4 jours (du 1er juillet au 2 août 2015).

Les irréductibles marquent le 1er week-end du mois d’août dans leur calendrier depuis belle lurette. La Nature One est le plus grand festival en Allemagne en ce qui concerne la musique électronique. L’année dernière, pour la 20ème édition, 72.000 fêtards s’étaient réunis pour cette grand messe, mais ce record d’affluence étant quelque peu excessif pour le confort des visiteurs, les organisateurs ont décidé, par respect pour ces derniers, de limiter le nombre de festivaliers à 65.000 cette année.

La Nature One en chiffres, c’est 100ha de village camping, c’est aussi plus de 300 dj’s dont certains de classe mondiale (Alan Fitzpatrick, Adam Beyer, Sander Van Doorn, Chris Liebing, Head Hunterz, Mogwai,..) 4 scènes principales, plusieurs châpiteaux et bunkers à fusée. Effectivement, Pydna à Kastellaun en Rhénanie abrite une ancienne base militaire américaine. C’est pourquoi le cadre y est si particulier. Dans ces fameux bunkers, on trouve tous les styles de musique électronique de la Trance à la House en passant par le Hardcore, la Drum’n Bass et bien d’autres…

En ce qui me concerne, la Nature One est un de mes meilleurs souvenirs de festivals. Dès le jeudi, des dizaines de milliers de festivaliers élisent domicile dans le camping, des centaines de hauts parleurs privés ainsi qu’une multitude de sound systems y sont installés. Dès lors, la musique commence à vibrer de tous côtés et ne s’arrêtera définitivement que le dimanche en fin de journée. Même quand on n’aime pas le camping, il y règne dès le jeudi soir une ambiance « familiale » dans le plus pur esprit techno. Les résidents ainsi que le public de ce festival en général sont très pacifiques. Ce petit village techno n’est en rien comparable à tomorrowland où la plupart des gens vont surtout pour se montrer. Le budget nécessaire pour participer au festival belge est d’ailleurs plusieurs fois supérieur à celui qu’il vous faudra pour passer 4 jours extraordinaires en Allemagne. La décoration, les jeux lumineux, le feu d’artifice final y sont aussi présents mais il règne à la Nature One une magie sans chichis que l’on pourrait comparer à l’ambiance de Dour (même si ces 2 événements sont difficilement comparables).

Quoiqu’il en soit, foi de vieux briscard, allez acheter votre ticket au plus vite, vous me remercierez plus tard. La devise de ce festival cette année; « Stay as you are », n’est pas un vain mot!!! Vous trouverez toutes les questions pratiques concernant l’achat de tickets ou le line up sur le site du festival. Concernant le voyage, il reste quelques places dans le car des soirées DFC. Have fun!

 






Gentse Feesten 2015 - Klankfest

Publié le 03/07/2015

Pour remplacer les 10 Days Off, Klankfest s'installe aux Gentste Feesten.

Les Nuits du Botanique 2015

Publié le 06/05/2015

Le Bota et ses fameuses Nuits...

Gentse Feesten 2015 - Klankfest

Lire la suite

Les Nuits du Botanique 2015

Lire la suite



Atelier 210 Belgian Music Festivals Orange Every Day A Great Song Le Cadran Flyprint